Mieux nous connaitre pour mieux vous répondre

  • Mes inspirations viennent principalement d’Angleterre et des Pays-Bas où le mouvement de jardin “naturaliste” a pris beaucoup d’ampleur. Gilles Clément, Nigel Dunnett et Piet Oudolf sont les précurseurs et meilleurs théoriciens de ce mouvement. Vous pouvez vous en inspirer sans modération.
     

  • J’ai travaillé plusieurs années comme ouvrier paysagiste sur des projets d’aménagement paysager de grande ampleur (Domaine de Méric, Arbre Blanc, Prado-Concorde, Parc Montcalm). Les projets respectaient souvent les valeurs du développement durable : plantations de plantes locales adaptées au contexte pédo-climatique; utilisation de matériaux bruts, drainants et durables.
     

  • J’ai ensuite travaillé dans des jardins particuliers dans les Côtes d'Armor, et plus particulièrement autour de Paimpol, où la réalisation de petits aménagements a permis aux clients de reprendre possession de leur extérieur. Puis, un passage en bureau d’études situé sur l'agglomération de Guingamp, m’a ouvert la voie vers la nécessité de revenir aux essentiels du jardinage.
     

  • La reconnaissance des usagers (familles, enfants, personnes âgées, personnes seules, vacanciers...) qui bénéficient des aménagements m’a toujours touché et motivé. Etre dehors, respirer profondément, observer les légumes qui poussent, les fleurs qui se forment, celles qui fanent; regarder les feuilles des arbres changer de couleur, les nuages passer, profiter d’un rayon de soleil ou de l’ombre d’un arbre, voilà autant de moment que je souhaite que vous puissiez partager. 

Capture d’écran 2021-10-19 à 11.09.34.png

Simon D’halluin,
diplômé de l’université

de Montpellier en

aménagement paysager. 

"Mon but, au travers
de STATERRA est de
vous permettre de
prendre du plaisir
au jardin, de sortir,
de lever la tête,
et respirer."

feuille.png